Pour réaliser cette confiture, je me suis inspirée d'une recette glanée sur le net et que j'ai adaptée car il était hors de question d'ajouter quelque produit non naturel...

Et voici la tartine du jour :

2012_0603AA

IL VOUS FAUT.... DE LA PATIENCE ET :

350 G de pétales de roses sans aucune trace de pistiles

25 cl de jus de citron

50 cl d'eau

1 kg de sucre en poudre


A votre faitout ! Et oui, il vous faut un contenant adapté car le volume des pétales avant cuisson est important : l'équivalent d'un seau de 5 litres.

Mettre dans le faitout l'eau, le jus de citron (environ 5 à 6 citrons pressés). Par dessus poser les pétales sans les brusquer.

Couvrir et mettre à cuire à feu doux. A ébulition, poursuivre la cuisson jusq'à réduction pour obtenir environ 1 Kg du mélange. Ne prenez pas peur comme ce fut mon cas.... En cuisant les pétales ne sont pas rouges et ressemblent fort à du papier mâché. Pas de panique...

Une fois le volume voulu obtenu (peser), mettre dans une bassine à confiture ou le confiturier SEB. Ajouter le sucre et cuire 20 minutes ou un peu plus selon le cas. C'est une confiture qui prend très bien.

En fin de cuisson, mettre en pots et ... soit vous dégustez de suite, soit vous attendez l'hiver. Pour ma part, j'utiliserai volotontiers cette confiture dans la confections de macarons ou pour accompagner un foie gras.

Au niveau des sens, quelques détails : lorsque les pétales réduisent, un parfum très subtil s'échappe du faitout (je n'ai utilisé q. Furtif, ce moment est un délice pour l'odorat. Puis, au moment de la dégustation, la confiture présente un très légère amertume que je trouve fort intéressante pour les papilles.

2012_0602AF

A votre tour, si vos rosiers sont chargés, n'hésitez pas à tester et me faire un retour sur votre expérience.